Les investissements aux EAU devraient augmenter de 20% en 2019

DOUBAI, 5 avril 2019 (WAM) - La nouvelle loi sur les investissements étrangers directs (IED) du gouvernement émirati, adoptée en 2018, pourrait accélérer les flux d'IDE de 20% cette année, par rapport au taux de croissance moyen de 8%, selon les dernières estimations du ministère de l'économie.

La loi historique devrait renforcer encore le climat déjà favorable aux entreprises du pays.

La loi occupera une place de choix dans les prochaines discussions mondiales sur l’IED lors de la réunion annuelle sur l’investissement 2019 à Doubaï du 8 au 10 avril 2019. Des représentants de haut niveau du pays devraient présenter les principales dispositions de la loi avant une audience mondiale aux côtés d’autres facteurs qui font de l’Emirat une destination privilégiée pour les IDE dans la région arabe.

"Attirer les investissements internationaux est essentiel au développement durable de tout pays et, dans le cas des Emirats arabes unis (EAU), à sa stratégie de diversification économique. Un IDE accru se traduit par davantage d'opportunités d'emploi et un renforcement des liens internationaux et peut permettre d'atteindre plus rapidement les objectifs de la vision des Emirats arabes unis 2021 et les objectifs de développement durable de l’ONU 2030", a déclaré le directeur général du Comité annuel de l’organisation des investissements, Dawoud Al-Chezawi.

En vertu de la loi, une puissante unité IED sera créée au sein du Ministère de l'économie. Il proposera des politiques en matière d’IED, identifiera les priorités, formulera les programmes pertinents et dirigera la mise en œuvre des propositions approuvées par le Cabinet. Il supervisera également la mise en place d'une base de données complète sur les investissements des EAU et facilitera l'enregistrement et l'octroi de licences aux projets d'IED, pour n'en nommer que quelques-uns.

"Alors que le pays se prépare pour un avenir post-pétrole et continue de passer à une économie axée sur le savoir et l'innovation, la loi sur les IDE va ​​devenir un facteur déterminant pour la croissance socio-économique et le développement des EAU au XXIe siècle", a déclaré Al-Chezawi.

Les perspectives de développement des EAU restent optimistes. Le Fonds monétaire international a estimé que le produit intérieur brut réel du pays (PIB), connaîtrait une augmentation de 3,7% cette année, contre 2,9% en 2018. Selon les prévisions de la Banque centrale des Etats-Unis, le PIB devrait croître de 3,4% en 2019, contre 2,6% en 2018.

"Lors de l'AIM de cette année, nous approfondissons les discussions en examinant l'impact des technologies de la prochaine génération, telles que la robotique, l'intelligence artificielle et la blockchain, sur l'investissement et le commerce mondial. Le thème de l'événement," Cartographie de l'avenir des IDE: Enrichir les économies mondiales grâce à la mondialisation numérique" contribuera à orienter nos dialogues vers l'adoption d'une nouvelle façon de penser face à ces explosions numériques. L'adoption de la nouvelle loi sur les IDE intervient à un moment où des technologies perturbatrices sont mises en œuvre à gauche et à droite", a-t-il conclu.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302753362

WAM/French