Les filles émiraties se fraient un chemin vers la gloire au Championnat du monde de jiu-jitsu pour juniors à Abou Dhabi


ABOU DHABI, 21 avril 2019 (WAM) - L'avenir du jiu-jitsu féminin junior aux Emirats arabes unis (EAU) et au-delà est entre de bonnes mains à l'issue d'une journée d'action palpitante au Championnat du monde de jiu-jitsu pour juniors à Abou Dhabi - la compétition dédiée à la jeunesse locale et internationale au Championnat du monde de jiu-jitsu professionnel d'Abou Dhabi 2019 (ADWPJJC).

Sous le commandement du Prince héritier d'Abou Dhabi, Commandant suprême adjoint des forces armées, Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, le deuxième jour de l'ADWPJJC 2019 a témoigné de centaines de filles âgées de 10 à 17 ans, disputant 73 catégories d'âge, de poids et de ceinture à Mubadala Arena à Abou Dhabi, la maison mondiale du jiu-jitsu.

Les EAU ont gagné le concours féminin en remportant un énorme score de 54 320 points, dont 17 médailles d’or, 29 médailles d’argent et 59 de bronze. Vingt-deux victoires de jeunes filles ukrainiennes ont permis au pays de terminer deuxième avec 2160 points, soit deux médailles d'or, deux d'argent et une de bronze.

L'Australie a terminé troisième avec 2 080 points avec 15 victoires, ce qui lui a valu une médaille d'or, deux médailles d'argent et trois médailles de bronze.

Les filles dominantes des Emirats Arabes Unis ont reçu un nouvel élan avec la visite de SA le Cheikh Mohamed ben Hamad ben Mohamed Al-Charqi, prince héritier de Fujairah, à qui Abdulmunam Al Hashemi, président de la Fédération des Emirats Arabes Unis, a rendu visite à l'événement. Union asiatique de Jiu-Jitsu & Vice-président principal de la Fédération internationale de Jiu-Jitsu.

"Son Altesse a parlé de l'amélioration du championnat chaque année et de l'augmentation du nombre de participants d'année en année. Son Altesse a déclaré qu'il était magnifique de voir les progrès que nous avons accomplis. C'est une pression pour nous, mais c'est aussi une très grande source d'inspiration pour moi et pour toute l’équipe de la Fédération ", a déclaré Al-Hachémi.

Le ministre de l’Education, Hussein ben Ibrahim Al-Hammadi ; le responsable du protocole présidentiel au ministère des Affaires présidentielles, Mohamed Abdallah Al-Junaidi ; la directrice générale du Bureau des médias du gouvernement d'Abou Dhabi, Maryam Eid Al Muhairi ; et le directeur général de la société de médias d'Abou Dhabi, Dr. Ali ben Tamim.

SA Cheikh Mohamed ben Hamad ben Mohamed Al-Charqi a également attribué des médailles à plusieurs gagnants, dont Nouf Khamis Al-Balouchi, qui a remporté la médaille d'or dans la catégorie des 63 kg chez les ados de la ceinture verte orange.

"C’était le rêve de ma vie de remporter une médaille d’or et je suis si fier et honoré d’avoir reçu ma médaille de la part de Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Hamad ben Mohamed Al-Charqi. J’ai le sentiment que c’est un honneur pour tout le monde aux Emirats arabes unis".

La médaille d’Al-Balouchi est l’une des nombreuses médailles. Les jeunes filles émiraties ont produit de puissantes démonstrations évoquant les valeurs du jiu-jitsu: tolérance, discipline, respect et détermination. Cheikha Al-Tamimi, 12 ans, de l'école Al-Samha, a remporté l'or dans la catégorie junior ceinture jaune, dans la catégorie des 75 kg.

"Gagner la première place et remporter la médaille d’or me donne l’impression que j’avais gravi une grande montagne et que j’ai atteint le sommet aujourd'hui, c’était une de mes ambitions. Je ne m'attendais pas à gagner et je suis tellement heureux d’obtenir une médaille d’or. Je pense que ma famille sera également fière de moi", a déclaré Al-Tamimi.

Le représentant du club Al-Wahda d’Abou Dhabi - Académie de Jiu-Jitsu, était un autre jeune émirati à savourer la gloire ultime: "Je suis très heureux de remporter la première place et la médaille d’or", a déclaré Al-Kalbani, 13 ans. "Je ne m'attendais pas à gagner, mais je me suis entraîné deux fois par jour pour être prêt pour ce championnat. J'aime tellement le Jiu-Jitsu, il nous enseigne la persévérance et le respect. J'encourage les filles à se joindre à ce sport. J'aimerais également remercier ma famille, qui a été le plus grand soutien pour moi".

Le directeur général de la Fédération des Emirats arabes unis de Jiu-Jitsu, M. Fahad Al Shamsi, a estimé que le nombre de médailles remportées par les filles des Emirats Arabes Unis démontrait l’ampleur des progrès réalisés au niveau local à travers le pays.

"La qualité des résultats obtenus montre que nos programmes pour la jeunesse sont parmi les meilleurs au monde et que nos jeunes femmes adhèrent aux valeurs fondamentales du jiu-jitsu. La qualité et le niveau de l'action affichée aujourd'hui illustrent le fait que l'avenir est extrêmement prometteur pour les femmes jiu- jitsu dans les Emirats arabes unis et dans le monde entier. C’est un honneur pour nous de fournir aux filles un arène de compétition et d’apprentissage continu", a déclaré Al-Chamsi.

Après la compétition féminine, le deuxième jour du Championnat du monde de jiu-jitsu pour jeunes à Abou Dhabi verra les garçons âgés de 10 à 17 ans, tenant des ceintures grises, jaunes, oranges, vertes et bleues concourir dans les catégories cadet, junior et senior. L'action commence à 11h à la Mubadala Arena.

"Les filles ont placé la barre plus haut aujourd'hui et nous sommes confiants que les garçons suivront dans ce qui est toujours l'une des catégories les plus disputées de la semaine", a déclaré le directeur du marketing, des médias et des finances à la fédération émiratie de jiu-jitsu et directeur de l’ADWPJJC, Mohammed Hussein Al-Marzouqi.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302757134

WAM/French