Les EAU soulignent leur engagement à protéger les enfants dans les conflits armés


NEW YORK, Etats-Unis, 3 août 2019 (WAM) - Lors du débat annuel ouvert du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les enfants et les conflits armés, les Émirats arabes unis ont réaffirmé l'engagement de la Coalition de soutien à la légitimité au Yémen - dont les EAU sont membres - à respecter les obligations découlant du droit international humanitaire, et a souligné le sérieux avec lequel la Coalition assume sa responsabilité de protéger tous les civils dans les conflits armés - en particulier les enfants.

Dans une déclaration prononcée par la représentante permanente adjointe des Émirats arabes unis auprès de l'ONU, Amiera Al Hefeiti, les Émirats arabes unis ont ajouté que la Coalition continuait de collaborer étroitement avec l'ONU et d'autres partenaires internationaux pour renforcer encore la protection des enfants au Yémen.

Cette coopération étroite a été résumée par le protocole d'accord signé par la coalition avec le bureau du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés en Mars 2019.

Al Hefeiti a exprimé sa profonde préoccupation face à l’exploitation d’enfants, d’écoles et de centres éducatifs au Yémen par des Houthis et à la destruction de leurs bâtiments, en particulier à l’utilisation d’écoles par les milices houthies en tant que centres de stockage des armes et de recrutement, de formation et de détention des enfants.

Elle a souligné que les actions des Houthis témoignaient d’un mépris total pour leurs obligations au regard du droit international et a exhorté le Conseil à tenir les Houthis pour responsables de leurs graves violations.

En outre, Al Hefeiti a déclaré que les Émirats restaient résolus à atténuer les souffrances des enfants en leur fournissant une assistance humanitaire. Elle a noté que les efforts humanitaires des EAU visaient également les intérêts à long terme des enfants menacés par un conflit et a déclaré que les EAU estimaient que l'éducation était non seulement le droit de chaque enfant, mais aussi un outil essentiel pour élever des communautés entières afin de: réduire les conflits et l'exploitation des enfants.

À cette fin, elle a déclaré que les Émirats arabes unis avaient fourni une assistance pédagogique à plus de 270 000 étudiants par le biais du PAM et fourni 35 millions de dollars à l'UNICEF pour payer les salaires des enseignants.

"En fin de compte, toutefois, le meilleur moyen de protéger les enfants du Yémen consiste à instaurer la paix et la stabilité. À cet égard, les Émirats arabes unis soutiennent la mise en œuvre intégrale de l'accord de Stockholm et du processus politique mené par les Nations unies", a ajouté M. Al Hefeiti.

En outre, elle a appelé les États membres à rejoindre les plates-formes pertinentes pour débattre de l'évolution des défis et des besoins à court et à long terme en matière de réinsertion des enfants dans leurs communautés, élaborer des recommandations visant à combler les déficits de financement, et a exhorté la communauté internationale à étudier et à adopter des réponses à la violence sexuelle et sexiste dans les conflits armés, notamment en renforçant l'engagement des femmes et des filles locales en tant que partenaires actifs dans la conception et la mise en œuvre de l'action humanitaire.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302778415

WAM/French