Les EAU donnent un nouveau sens au mot "bienvenue": Les médias russes réagissent à la réception chaleureuse de Poutine


MOSCOU, 16 octobre 2019 (WAM) - Les médias russes ont souligné la réception enthousiaste accordée au président russe Vladimir Poutine aux Émirats arabes unis (EAU), louant la chaleureuse hospitalité qu'il avait reçue.

Dans un article intitulé "Les tapis rouges sont pour les fripes ! Comment les EAU ont accueilli le président russe Vladimir Poutine", publié par l'agence de presse russe Spoutnik mardi 15/10/2019, "la réception que lui ont offerte ses hôtes à Abou Dhabi a donné un nouveau sens au mot " bienvenue ".

Il a ajouté que la visite de Poutine aux Émirats arabes unis avait été "célébrée de manière à surprendre même un invité de marque qui a tout vu", dans la mesure où une escorte à cheval à côté de son véhicule et ce qui semblait être des voitures de la police de la route russe".

Selon l'article, "Dès que Vladimir Poutine a atterri à l'aéroport d'Abou Dhabi, où il a été reçu par Son Altesse le Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées des EAU, il n'a pas seulement été salué par des coups de feu. En traversant la ville oasis, qui était décorée de banderoles de la Russie et des Emirats Arabes Unis, le cortège présidentiel a été accueilli par des jets de l’armée de l’air du pays qui ont peint le ciel aux couleurs du drapeau national russe: blanc, bleu et rouge".

Poutine est monté dans une limousine Aurus, une marque russe de voitures de luxe que Moscou aspire à vendre et à produire aux EAU, selon Spoutnik.

"Outre les véhicules noirs, le cortège comprenait ce qui ressemblait à deux voitures de police de la route russes. Les véhicules Mercedes étaient colorés en bleu et blanc, mais portaient des plaques des Emirats Arabes Unis et des emblèmes de la police de la route russes.

"En dehors des voitures ordinaires, la limousine du président a été escortée par des cavaliers portant les drapeaux des deux pays", a ajouté M. Spoutnik.

De plus, dans une légende sur Twitter, faisant référence à une vidéo du cortège de l'arrivée de Poutine, un journaliste russe a écrit: "C'est jusqu'où des signes de respect peuvent aller".

La télévision russe (TR), a diffusé une vidéo du président Poutine offrant à Cheikh Mohamed ben Zayed, un faucon gyrfalcon, un oiseau de proie russe.

Des images ont montré Poutine présentant le gyrfalcon à Cheikh Mohamed, qui avait l'air impressionné par la beauté de l'oiseau.

En échange, Poutine a reçu un modèle de palais d’Émirats dorés, l’ancienne résidence de la famille royale.

L’agence de presse russe TASS a souligné la réunion du dirigeant russe avec des représentants du monde des affaires des deux pays à Abou Dhabi, où Poutine a déclaré que les EAU pouvaient compter sur l’aide russe pour le développement de l’énergie nucléaire.

Le président russe a également déclaré que son pays pouvait répondre à la demande du marché émirien de produits agricoles et de produits alimentaires, en se référant à l'offre de viande, à savoir la viande et les céréales halal. Poutine a également déclaré que son pays était prêt à poursuivre les travaux communs dans l'exploration spatiale, a déclaré TASS.

Au cours de leur visite, les deux pays ont signé des accords d’une valeur de 1,4 milliard de dollars dans les domaines de la pétrochimie, des transports et des médicaments.

Le président Poutine a également évoqué le succès de la mission de Hazzaa Al-Mansouri, le premier astronaute émirati dans l'espace, qui a été rendue possible grâce à l'amitié qui unit les deux pays.

L’agence a cité une conversation entre les deux dirigeants, au cours de laquelle le président Poutine a félicité Cheikh Mohamed pour sa détermination à mener à bien la mission spatiale. Il a déclaré: "C’était son initiative et il a mené à bien sa mission". Le dirigeant russe a également décrit le dirigeant émirati comme "un grand ami de notre pays, un grand ami de la Russie. Nous avons convenu que cela serait fait et que c'était le cas".

À son tour, le prince héritier a loué le soutien du dirigeant russe. "Monsieur le Président, sans votre soutien et votre aide, cela ne serait jamais arrivé", a-t-il déclaré à Poutine.

Poutine a répondu: "Si ce n'était pas pour notre amitié, cela ne serait pas arrivé", selon TASS.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302795099

WAM/French