Tanmay Bakshi: L'établissement de l'UIAMBZ est crucial pour l'avenir mondial 


ABOU DHABI, 21 octobre 2019 (WAM) - Le plus jeune développeur IBM Watson au monde a déclaré que la création de l'Université d'intelligence artificielle Mohamed bin Zayed (UIAMBZ) aux Émirats arabes unis, était "absolument critique".

Tanmay Bakshi, expert en intelligence artificielle (IA) du Canada, a déclaré à l'agence de presse des Emirats (WAM): "Je pense que c'est une étape absolument cruciale à franchir", ajoutant qu'il était "très heureux" que les Emirats Arabes Unis l'aient accepté.

Basé à Abou Dhabi, l'UIAMBZ est un établissement universitaire de niveau supérieur axé sur la recherche qui propose des programmes de diplômes spécialisés aux étudiants locaux et internationaux dans le domaine de l'intelligence artificielle.

Commentant l'importance de la création de l'université, M. Bakshi a déclaré: "Des endroits comme les États-Unis et le Canada sont actuellement des" points névralgiques de l'IA" en raison de l'éducation disponible. En apportant cette éducation à davantage de personnes dans les EAU et dans la région, les EAU et le monde entier seront plus prêts pour l'avenir".

C’est cette approche «prête pour l’avenir» que le gouvernement des EAU a fait de sa priorité en lançant sa stratégie 2031 sur l’intelligence artificielle dans ce pays, afin de devenir l’un des pays les plus avancés dans le domaine de l’IA.

Bakshi, 15 ans, a ajouté: "Tout pays qui n'investit pas dans l'IA pour le moment sera laissé pour compte, car il est presque trop tard. L'efficacité et les capacités supplémentaires apportées par la technologie de l'IA sont nécessaires pour rester compétitives à l'avenir".

Dans l'étude «Enterprise AI Adoption Study» menée par KPMG en 2019, un sondage mené auprès de 30 entreprises du Global 500 a révélé que la plupart des entreprises augmenteraient leurs investissements dans les talents liés à l'IA et l'infrastructure d'assistance d'environ 50 à 100% au cours des trois prochaines années.

"Des applications telles que les voitures autonomes, les assistants personnels, la recommandation, le dépistage du cancer, les soins de santé préventifs, etc., nécessitent une innovation à grande échelle, et l'éducation à l'IA est la première étape pour y parvenir", a déclaré Bakshi.

S'exprimant sur le rôle que peuvent jouer les EAU dans l'éducation à l'IA, le jeune expert en technologie a déclaré: "Je considère que le rôle des EAU est très spécifique et bien défini: permettre aux jeunes d'accéder aux ressources et à la technologie".

Il a expliqué que les enseignants en technologie doivent être des experts dans ce domaine afin que les jeunes étudiants tirent une réelle valeur de leur expérience éducative.

Bakshi a poursuivi en déclarant qu'il est essentiel de fournir aux jeunes étudiants les ressources nécessaires pour coder. "Mettez-le entre leurs mains et utilisez leur curiosité pour les amener à travailler avec la technologie. Une fois que les jeunes s’intéresseront à cette technologie, ils auront la capacité d’innover à une plus grande échelle que jamais", a-t-il déclaré.

L'UIAMBZ vise à soutenir l'avancement de la recherche scientifique, du développement, du transfert et de l'utilisation de l'intelligence artificielle par l'introduction de programmes de maîtrise et de doctorat permettant aux étudiants d'exploiter leur potentiel intellectuel dans un environnement à la pointe de la technologie.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302796273

WAM/French