Les GTSE exploreront le rôle des femmes et des jeunes dans la réalisation d'une économie verte


DOUBAÏ, 19 octobre 2019 (WAM) - Le sixième Sommet mondial sur l'économie verte de demain, le GTSE, s'attaquera aux défis et aux solutions pour une économie verte et une agriculture durable, ainsi que sur le rôle des femmes et des jeunes dans la réalisation d'une économie verte par l'innovation, la coopération, la transparence, la gestion de l'environnement et la solidarité sociale.

Sous le patronage de son altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et souverain de Doubaï, SEM Cheikh Hamdan ben Rachid Al Maktoum, souverain adjoint de Doubaï et ministre des Finances, et président de la Doubai Electricity and Water Authority, DEWA, a ouvert la sixième WGES 2019 le 20 octobre sous le thème «Technologies innovantes pour une économie durable» au Centre international des congrès et des expositions de Doubaï.

L'événement mondial de deux jours se concentrera sur trois piliers principaux: développement durable, coopération internationale vers un système d'économie verte et adoption de solutions innovantes écologiques dans divers secteurs.

Le vice-président du Conseil suprême de l'énergie de Doubaï, directeur général et directeur général de DEWA, et président de WGES, Saïd Mohamed Al Tayer, a déclaré: "Les objectifs du sommet sont conformes aux directives de son altesse cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum. Le développement durable dans les Émirats arabes unis est conforme aux objectifs de développement durable des Nations Unies pour 2030, le centenaire des Émirats arabes unis 2071, qui vise à faire du pays le meilleur pays du monde d’ici à 2071, la vision des Émirats arabes unis 2021, le plan de Doubaï 2021 et la stratégie pour l’énergie propre 2050 indique que 7% de la production totale d’électricité de Doubaï proviendra d’énergie propre d’ici 2020, passant à 25% d’ici 2030 et à 75% d’ici 2050. "

"Doubaï est un contributeur actif et joue un rôle clé en apportant des idées, une expertise et des initiatives pour créer un avenir meilleur pour l'humanité, fondées sur la position de l'émirat et ses efforts en tant que capitale mondiale de l'économie verte dans le monde", a-t-il déclaré.

La première journée du GTSE devrait être axée sur l'alignement de la politique énergétique sur les objectifs de développement durable (ODD), en soulignant la charge de travail importante nécessaire pour bâtir un avenir durable. Les participants échangeront leurs points de vue sur les stratégies, systèmes et politiques de durabilité durables, ainsi que sur leur potentiel de reproduction et d’extension. La première journée sera également consacrée au rôle des femmes dans la mise en place d’une économie verte par le biais de l’innovation, de la coopération, de la transparence, de la gestion de l’environnement et de la solidarité sociale, compétences non techniques particulièrement importantes pour la durabilité environnementale et le développement durable.

La session explorera les défis et les opportunités rencontrés par les femmes en matière de développement durable, en mettant en évidence diverses femmes travaillant dans ce domaine, dans des secteurs tels que l'énergie, l'eau, les finances et le développement.

Le sommet supervisera une participation internationale et locale importante, y compris 60 orateurs qui animeront 14 tables rondes sur deux jours. Parmi les meilleurs invités cette année, on trouve Azali Assoumani, président des Comores, et Ban Ki-moon, ancien secrétaire général de l'ONU, qui est l'un des principaux orateurs.

Afin d'enrichir les discussions au sommet visant à trouver des solutions pour promouvoir l'économie verte, atteindre les objectifs de développement durable et faire face aux défis du changement climatique, un certain nombre de ministres, hauts fonctionnaires, décideurs, consultants internationaux dans le domaine de l'économie verte, ainsi que des représentants d'ONG participent.

Avant la tenue du Sommet mondial de l'économie verte 2019 à Doubaï, les premières conférences ministérielles régionales sur l'économie verte ont eu lieu en 2019, la première du genre dans cinq pays du monde à débattre des solutions d'économie verte les plus pertinentes pour leurs régions.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302795844

WAM/French