mardi 22 septembre 2020 - 5:35:50 P.

Dix équipes pour aider à améliorer la santé mentale et le bien-être dans la communauté d'Abou Dhabi


ABOU DHABI, 19 mai 2020 (WAM) - L'Autorité de la contribution sociale (Ma'an), a annoncé ce mardi que les dix équipes gagnantes ont obtenu une place dans le deuxième cycle du programme d'incubateur social de l'autorité.

Conçu pour fournir des services et des produits durables qui bénéficieront et soutiendront la santé mentale et le bien-être des résidents d'Abou Dhabi, le deuxième cycle a reçu une énorme réponse.

Selon une déclaration publiée par Ma'an, le deuxième cycle du programme a été lancé pour promouvoir la sensibilisation à la santé mentale, afin de provoquer un changement important de mentalité et d'encourager le bonheur et le bien-être de tous les membres de la société, qui fait partie des défis sociaux identifiés par le Département du développement communautaire d'Abou Dhabi.

Plus de 260 candidatures du monde entier ont été reçues pour le deuxième cycle.

Les dix équipes de start-up sociales ont été sélectionnées parmi une liste restreinte de 35 équipes et ont présenté leurs idées originales à un panel d'experts. Depuis l’ouverture de l’enregistrement en novembre, Ma’an a reçu des demandes des Emirats arabes unis (EAU) et de l’étranger, notamment de la Russie, de l’Inde, de l’Estonie, de la Grèce, du Soudan, de la Jordanie, du Nigéria, du Royaume-Uni, Canada, Oman, États-Unis, Biélorussie, Allemagne, Maroc, Arabie Saoudite, Italie, Singapour, Portugal.

Parmi les projets gagnants figure «Nafas», une application mobile qui propose des contenus de thérapie de pleine conscience pour les arabophones à des tarifs abordables.

Parmi les autres start-ups sélectionnées, mentionnons la plateforme technologique " Hold My Umbrella '', qui donne accès à des formations et à des trousses à outils pour les soignants afin de démystifier les troubles mentaux courants et de les guider quotidiennement en les connectant à un éventail de travailleurs sociaux, de psychologues et de psychiatres.

Un autre projet gagnant, «Hamda et Hamad Comics», sensibilise les jeunes à la santé mentale par le biais d'une série de bandes dessinées pour enfants. Les bandes dessinées sont racontées du point de vue des enfants et des jeunes adultes âgés de 7 à 16 ans - qui ont participé à plusieurs ateliers pour répondre à leurs besoins et préoccupations dans le cadre du processus de développement de l'histoire.

Chacune des dix équipes sera éligible à recevoir jusqu'à 200 000 d'AED de Ma’an et suivra un programme de formation de 90 jours à Abou Dhabi pour transformer ses idées originales en entreprises commerciales solides.

Commentant l'annonce, le président du Département du développement communautaire, Dr. Mughir Khamis Al-Khaili, a déclaré: "Cet incubateur soutient et encourage tout le monde à présenter ses idées créatives dans le secteur social, en particulier dans le bien-être mental qui est devenu un défi mondial. L'incubateur cherche à relever ce défi en fournissant des solutions durables dans l'émirat d'Abou Dhabi".

"La deuxième phase de l'incubateur social a reçu une participation accrue des entrepreneurs sociaux talentueux et des individus créatifs. Nous apprécions les efforts des participants, nous visons à ce que ces projets laissent un impact positif dans la communauté, pour continuer à réussir en construisant un cadre clair nous prévoyons l'avenir pour garantir des solutions durables aux défis sociaux actuels, en particulier pour trouver des solutions liées à la santé mentale", a-t-il ajouté.

En tant que l'un des principaux piliers de Ma’an, le programme des incubateurs sociaux vise à encourager l’innovation et l’esprit d’entreprise en aidant à proposer des solutions qui répondent aux défis sociaux tels que la santé mentale et améliorent la vie quotidienne des résidents d’Abou Dhabi.

Les équipes gagnantes subiront un voyage approfondi d'ateliers hebdomadaires pour acquérir la maîtrise des principes fondamentaux de l'entrepreneuriat social, les exposant à une gamme d'outils et de modèles pour construire leurs prototypes, modèles commerciaux, trouver et interagir avec leurs clients et développer leur entreprise de manière durable.

Les équipes d'entrepreneuriat social bénéficieront également du soutien nécessaire pour assurer la pérennité de leurs projets et leur impact positif en ayant accès au mentorat et à l'expertise métier.

Pour sa part, la directrice générale de Ma'an, Salama Al-Ameemi, a déclaré que la santé mentale et le bien-être "continuent d'être un sujet vital dans le monde entier et qui peut arriver à n'importe qui d'entre nous alors que nous traversons différentes étapes de la vie".

Elle a poursuivi en notant que «nous avons le devoir d'aider ceux qui en ont besoin» et «c'est pourquoi nous sommes ravis d'avoir sélectionné dix des solutions les plus innovantes qui, selon nous, feront une grande différence pour soutenir le bien-être mental à Abou Dhabi".

"Nous avons été profondément impressionnés par l'enthousiasme de tous les entrepreneurs qui ont démontré leur engagement à aider à résoudre un défi social majeur auquel nous sommes confrontés aujourd'hui", a poursuivi Al-Ameemi.

"Avec leur détermination à réussir, leur désir d'apprendre et le précieux soutien que nous leur apportons, leurs idées contribueront à transformer les vies pour le mieux", a conclu la directrice générale de Ma'an.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302843525

WAM/French