mercredi 30 septembre 2020 - 8:58:35 M

Les essais du vaccin inactivé COVID-19 aux EAU atteignent l'étape des 5000 volontaires vaccinés


ABOU DHABI, 6 août 2020 (WAM) -- Les premiers essais mondiaux de phase III d'un vaccin inactivé pour COVID-19, qui se déroulent aux Émirats arabes unis, ont franchi une étape importante : plus de 5 000 volontaires ont maintenant reçu leur première vaccination.

La 5000e vaccination a été effectuée en présence du sous-secrétaire par intérim du ministère de la santé d'Abou Dhabi, Dr. Jamal Al Kaabi, dans le centre d'enregistrement, de dépistage et de test récemment construit à cet effet au Centre national d'exposition d'Abou Dhabi, l'ADNEC.

Dr. Al Kaabi était le deuxième participant au programme de vaccination et a reçu sa deuxième injection cette semaine.

Les essais ont commencé à Abou Dhabi le 16 juillet et sont gérés par G42 Healthcare en partenariat avec le ministère de la santé d'Abou Dhabi, le ministère de la santé et de la prévention des EAU, MoHAP, et la société des services de santé d'Abou Dhabi, SEHA.

Le vaccin inactivé a été développé par Sinopharm CNBG, le sixième plus grand fabricant de vaccins au monde.

Un sentiment de fierté nationale et d'engagement partagé a conduit plus de 80 nationalités de la communauté à se porter déjà volontaires pour participer, inspiré par l'engagement des dirigeants des EAU à surmonter la pandémie grâce à un effort de collaboration mondiale.

Les installations de l'ADNEC peuvent gérer 1000 volontaires par jour et sont ouvertes tous les jours de 8h à 20h pour permettre au plus grand nombre de personnes de participer. Un deuxième centre sans rendez-vous est également opérationnel au centre de santé Al Qarain à Charjah, avec une capacité de 500 personnes par jour.

Commentant l'énorme succès des essais à ce jour, Dr. Nawal Ahmed Al kaabi, la chercheuse principale aux EAU, Cheikh Khalifa Medical City CMO et présidente du comité national de gestion clinique COVID-19, a déclaré : "Cette étape marque une réalisation importante pour les essais cliniques en cours et témoigne de l'engagement mondial envers l'humanité de tous ceux qui vivent aux EAU.

"Nous avons atteint les 5000 vaccinations plus rapidement que prévu et nous pensons que nos essais du vaccin inactivé avancent plus vite que les processus d'essais comparables partout dans le monde grâce à la combinaison gagnante d'un esprit national de volontariat et de la force du système de santé des Émirats arabes unis.

Les milliers de volontaires qui ont été vaccinés représentent toute la gamme des nationalités et des origines des EAU, et ce pour tous les âges entre 18 et 60 ans.

L'un d'entre eux est un étudiant qui étudie à Abou Dhabi et qui a déclaré : "Je suis très fier de participer aux essais cliniques et le personnel médical a été très clair et très utile pour expliquer l'ensemble du processus. Je suis très optimiste quant à la réussite des essais cliniques et, pour les EAU et l'humanité, nous disposerons d'un vaccin très efficace contre COVID-19".

Pendant ce temps, un expatrié a ajouté son soutien inconditionnel en disant : "Je suis aux EAU depuis quatre ans et le pays m'a beaucoup donné et la meilleure façon pour moi de donner quelque chose en retour était de m'offrir pour les essais du vaccin. Tout le monde a besoin de nous et je m'engage à me porter volontaire car c'est ce dont le pays a besoin".

Les essais en cours s'inscrivent dans le cadre d'une série d'initiatives nationales visant à la fois à favoriser la santé de la population et à renforcer les capacités de recherche et de développement médicales des EAU, notamment la capacité locale de fabrication du vaccin.

Le processus d'essai est mené conformément aux directives internationales stipulées par l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS, et la Food and Drug Administration des États-Unis, l'USFDA.

Les essais cliniques de phase III font suite au succès des essais de phase I et II menés par Sinopharm en Chine, qui ont permis à 100 % des volontaires de produire des anticorps contre le SRAS-CoV-2, le virus qui cause le COVID-19, après deux doses en 28 jours.

Les essais de phase III sont ouverts aux volontaires âgés de 18 à 60 ans vivant aux EAU et dureront de six à douze mois, les volontaires devant être disponibles pour un suivi pendant cette période.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302860755

WAM/French