vendredi 09 décembre 2022 - 7:16:14 P.

Israël et les EAU célèbrent le 2e anniversaire des accords d'Abraham avec 450 000 touristes aux EAU 

  • amir hayek, the israeli ambassador to the uae (1) (large)
  • amir hayek, the israeli ambassador to the uae (2) (large)

ABU DHABI, 7 septembre 2022 (WAM) -- Israël et les Émirats arabes unis (EAU) célèbrent le deuxième anniversaire des accords d'Abraham signés en septembre 2020, qui ont établi des relations diplomatiques entre les deux pays, sur le fond d'une multitude d'accords bilatéraux, le niveau des visites et l'augmentation du commerce et du tourisme, selon un haut diplomate israélien.

"Je suis arrivé ici il y a dix mois et demi [en tant que premier ambassadeur d'Israël aux EAU] et [depuis] nous avons eu deux visites de notre président, deux visites de notre Premier ministre, environ 20 visites de nos ministres aux EAU. Nous avons signé 20 accords, dont l'accord de partenariat économique global (CEPA)", a déclaré Amir Hayek, qui a pris ses fonctions d'envoyé en octobre 2021, à l'agence de presse des Emirats (WAM).

450 000 touristes israéliens aux EAU en deux ans « Nous constatons d'excellents résultats. Nous sommes fiers des résultats dans le commerce, le tourisme et les investissements ; et nous n'en sommes qu'au début », a-t-il affirmé dans une interview exclusive à l'ambassade d'Israël à Abu Dhabi.

Révélant qu'environ 450 000 touristes israéliens ont visité les Émirats arabes unis au cours des deux dernières années, Hayek a affirmé que le tourisme est l'un des outils les plus importants dans les relations bilatérales car il renforce les liens entre les peuples.

"Nous parlons de liens G à G [gouvernement à gouvernement] et B à B [entreprise à entreprise]. Nous devons nous concentrer sur les liens P à P [personne à personne] qui apporteront les ingrédients les plus importants des relations », a déclaré l'Ambassadeur. Cela aidera les gens à connaître la culture de l'autre et c'est la façon naturelle pour les gens de travailler ensemble, a-t-il suggéré.

Nouvelle relation comme un marathon Décrivant les interactions Israël-EAU comme un marathon, le diplomate a déclaré : " c'est comme un bébé, âgé de deux ans, mais il peut parler trois langues et courir un marathon. Je le répète encore et encore, c'est un marathon. Ce n'est pas un sprint de 200 mètres. Nous sommes venus pour construire un terrain solide, des relations solides, apporter des résultats et nous devons être très, très performants".

Hayek a exprimé son espoir qu'un tel succès incitera d'autres pays de la région « à venir à la table » [Accords d'Abraham]. L'accord négocié par les États-Unis entre les Émirats arabes unis et Israël le 15 septembre 2020 a déjà ouvert la voie à l'établissement de relations diplomatiques par Israël avec trois autres nations arabes: Bahreïn, le Maroc et le Soudan.

"Les Accords d'Abraham représentent "un état d'esprit" de coopération et d'un nouveau Moyen-Orient qui offre un avenir meilleur aux enfants de la région", souligné l'émissaire.

L'Expo 2020, I2U2 L'Expo 2020 de Dubaï a contribué à consolider les relations bilatérales, a déclaré l'ambassadeur. "Il était un aimant qui a amené de nombreuses personnes à Dubaï. Quand ils sont venus, ils ont visité non seulement l'Expo, mais aussi les Émirats arabes unis. L'Expo a vendu la puissance, la beauté et la tolérance des Émirats arabes unis pour nous les Israéliens. Je voudrais féliciter les dirigeants émiratis, la direction émiratie de l'Expo, qui a été l'un des plus grands événements que j'aie jamais vus.

Parlant du groupe I2U2 composé des Émirats arabes unis, des États-Unis, de l'Inde et d'Israël, qui a lancé deux projets importants sur le corridor alimentaire et l'énergie verte, Hayek a déclaré que ce n'était que le début. "Nous avons une longue liste et nous le ferons. Parce que l'économie le déplacera. "La faisabilité économique de tels projets et la détermination des dirigeants des quatre nations les "feront avancer".", a-t-il ajouté.

La coopération technologique climatique Sur la coopération dans l'action climatique mondiale et régionale à la suite de deux événements mondiaux à venir - la COP27 [la 27e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC)] au Caire en novembre 2022, et la COP 28 aux Émirats arabes unis en 2023, l'envoyé a déclaré que les industries des deux pays pouvaient travailler ensemble pour contrôler le changement climatique.

"Je dis à tout le monde en Israël que les EAU aimeraient coopérer avec des entreprises israéliennes sous le titre d'impact. Quand je parle d'impact, je parle de toutes les industries qui peuvent l'avoir ici aux EAU. Ils peuvent l'avoir dans la région et partout dans le monde. L'un d'entre eux est l'environnement", a-t-il souligné.

Il a expliqué que la coopération dans les technologies alimentaires, l'agrotechnologie, les énergies renouvelables, l'eau, l'éducation, la santé, en particulier la télémédecine, peut rendre le monde meilleur en notant que "Nous allons coopérer pour cela".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303081312

WAM/French