vendredi 09 décembre 2022 - 5:34:22 P.

Le conseil d'administration de la coentreprise Oman Rail-Etihad Rail tient sa réunion de lancement


DUBAI, 2 octobre 2022 (WAM) -- Le conseil d'administration de la coentreprise Oman Rail-Etihad Rail, le développeur et l'opérateur du réseau ferroviaire national d'Oman et le développeur et l'opérateur du réseau ferroviaire national des Emiras Arabes Unis, a tenu sa réunion inaugurale à Dubaï, deux jours après avoir signé un accord pour former la société.

La cérémonie de signature a eu lieu en marge de la visite du président, Son Altesse Cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, à Oman.

Le conseil d'administration comprend Suhail bin Mohammed Al Mazrouei, ministre de l'Énergie et des infrastructures, Said bin Hamoud Al Maawali, ministre des transports, des communications et des technologies de l'information d'Oman ; Cheikh Nasser Sulaiman Al Harthy, vice-président par intérim des affaires opérationnelles de l'Autorité de l'Investissemen d’Oman et président du conseil d'administration d'Asyad Group ; Saeed Al Zaabi, président du conseil d'administration d'Etihad Rail Mobility ; Abdulrahman Salim Al Hatmi, PDG du groupe Asyad Group, et Shadi Malak, PDG d'Etihad Rail.

Les membres du conseil d'administration ont félicité les dirigeants des deux pays pour leur soutien indéfectible et leur vision stratégique visant à renforcer la coopération et les actions conjointes dans divers domaines. Ils ont également salué les conseils et l'orientation des dirigeants dans l'établissement de la coentreprise pour construire et exploiter un réseau ferroviaire reliant le port de Sohar au réseau ferroviaire national des EAU. Ils ont décrit ce projet comme une extension de la collaboration de longue date entre le Sultanat d'Oman et les Émirats arabes unis, qui cherchent tous deux à créer de nouvelles perspectives dans les secteurs de l'infrastructure, du transport et de la logistique en reliant les deux pays par le rail de manière à promouvoir le commerce et la cohésion sociale.

Au cours de la réunion, le conseil d'administration a discuté des plans de mise en œuvre, y compris les études techniques et la conception architecturale, ainsi que les études environnementales pour les routes, le modèle d'entreprise et les affaires commerciales de la coentreprise.
L'accent a été mis sur l'importance d'accélérer l'exécution du projet. Le conseil d'administration s'est également engagé à adopter les normes mondiales les plus élevées en matière de sécurité, de sûreté et de durabilité tout au long du développement du réseau, qui s'étendra sur 303 kilomètres, afin de fournir des services de transport de passagers et de marchandises sûrs et rapides. Le réseau contribuera à la croissance des économies des deux pays et améliorera l'efficacité des chaînes d'approvisionnement tout en facilitant le commerce transfrontalier en reliant les ports commerciaux au réseau ferroviaire.

Le conseil d'administration a également nommé Ahmed Al Hashemi au poste de PDG d'Oman Rail-Etihad Rail JV Company, et Mohammed bin Zahran Al Mahruqi au poste de PDG adjoint.

M. Al Mazrouei a déclaré que la création de la coentreprise s'inscrivait dans le droit fil des directives des deux dirigeants visant à atteindre un développement durable en élevant les secteurs des transports et des infrastructures à des niveaux supérieurs, tout en soutenant la croissance économique et commerciale.

"Le réseau ferroviaire conjoint fera progresser le système de transport terrestre entre les deux pays, conformément aux meilleurs critères et normes de la catégorie, en fournissant un transport sûr, fiable et durable, ce qui facilitera la connectivité entre les centres industriels et commerciaux et cimentera la cohésion sociale de longue date entre les deux pays", a-t-il noté.

Pour sa part, Al Maawali a déclaré : "L'initiative stratégique visant à développer un réseau ferroviaire entre le Sultanat d'Oman et les Émirats arabes unis cimenterait les liens fraternels solides entre les deux pays et refléterait également leurs efforts conjoints pour parvenir à l'intégration sociale et économique."

"Grâce à ce partenariat et aux progrès logistiques qu'il entraînera, diverses activités économiques et commerciales récolteront plusieurs avantages, créant de nouvelles opportunités et fournissant des solutions de transport de haute qualité qui contribueront à établir une connexion entre Sohar et la zone franche omanaise, avec les zones économiques et industrielles vitales des EAU", a-t-il expliqué.

Le réseau ferroviaire, d'un coût de 3 milliards de dollars, contribuera à la croissance des économies nationales des deux pays et améliorera l'efficacité des chaînes d'approvisionnement tout en facilitant le commerce transfrontalier en reliant les ports commerciaux au réseau ferroviaire.

wam français

Katia El Hayek