samedi 15 mai 2021 - 12:33:22 P.

Le gouvernement des EAU annonce une augmentation de la capacité des mosquées à 50% à partir du 3 août


ABOU DHABI, 22 juillet 2020 (WAM) -- Le ministre de la santé et de la prévention, Abdel Rahman ben Mohamed Al Owais, a annoncé que le ministère de la santé d'Abou Dhabi avait lancé la troisième phase des essais cliniques d'un vaccin pour traiter le Covid-19.

Les essais seront menés sur 15 000 volontaires, dont des hommes et des femmes de différentes nationalités, sachant que le nombre de volontaires a déjà atteint environ 10 000 personnes.

C'est ce qui ressort d'un point de presse organisé par le gouvernement des EAU à Abou Dhabi aujourd'hui, où M. Al Owais a souligné que le secteur de la santé dans le pays adopte une stratégie souple et à plusieurs volets pour faire face à la pandémie. Ces mesures comprennent la réalisation par les autorités locales compétentes du plus grand nombre possible d'examens médicaux et la fourniture des traitements et des soins nécessaires aux patients, ainsi que le renforcement de la coopération avec la communauté internationale pour développer un vaccin sûr contre la maladie.

M. Al Owais a souligné que tous les essais cliniques sont soumis aux réglementations nationales et aux directives internationales strictes stipulées par l'Organisation mondiale de la santé afin de garantir les meilleures normes de sécurité pour les volontaires.

Al Owais a ajouté qu'une ligne d'assistance téléphonique a été mise en place pour répondre aux questions des volontaires et leur apporter un soutien pendant les différentes étapes des essais, en plus de fournir des cliniques mobiles pour assurer un accès facile aux volontaires.

Al Owais a appelé les membres de la communauté à participer aux essais, soulignant que les EAU sont une destination idéale pour de tels essais, car ils accueillent plus de 200 nationalités.

Cette grande diversité permet à ceux qui développent le vaccin de mener des recherches plus approfondies et de contribuer à améliorer la viabilité de l'application mondiale du vaccin en attendant la réussite des essais.

Lors de la réunion d'information, le porte-parole officiel du gouvernement des Émirats arabes unis, Dr. Omar Al Hammadi, a révélé les derniers développements du Covid-19 et le porte-parole officiel de l'Autorité nationale de gestion des urgences, des crises et des catastrophes, Dr. Seif Al Dhaheri, a annoncé plusieurs développements liés au protocole de voyage, aux nouvelles directives à l'occasion de l'Eïd al-Adha et aux prières dans les mosquées.

Au début de son discours, M. Al-Hammadi a souligné que la coopération et l'adhésion aux mesures préventives de tous les membres de la société pendant la phase actuelle soutiennent les efforts nationaux visant à lutter contre l'épidémie et à limiter sa propagation.

Al-Hammadi a encouragé les membres de la communauté à s'inscrire et à participer à la troisième phase des essais cliniques d'un vaccin, indiquant que le fait de se porter volontaire pour ces essais soutient les efforts visant à développer un vaccin sûr et efficace qui protège la société et l'humanité dans son ensemble.

Al-Hammadi a souligné que les efforts des champions de la défense de première ligne se poursuivent sans relâche et comprendront l'expansion des tests Covid-19, puisque le nombre de nouveaux examens quotidiens a atteint 47 014. Ces tests ont révélé 236 nouveaux cas, qui reçoivent tous les soins nécessaires dans les établissements de soins de santé. Le nombre total de cas enregistrés s'élève désormais à 57 734.

Al-Hammadi a annoncé 390 nouvelles récupérations, ce qui porte le nombre total de récupérations dans le pays à 50 354, tandis qu'un décès a été enregistré, ce qui porte le nombre de morts à 342. Il y a actuellement 7038 patients en cours de soins et de traitements médicaux.

Al-Hammadi a indiqué que le taux de reproduction de base du virus reflète la rapidité avec laquelle le virus se propage, expliquant que le dernier chiffre pour le taux de Covid-19 atteint 0,74, soit moins de 1, ce qui reflète l'efficacité du secteur de la santé et sa capacité à réduire le taux d'infection et la capacité à briser la chaîne de transmission, en plus de l'efficacité des politiques et des mesures prises.

Al-Hammadi a noté qu'avec l'ouverture progressive des secteurs économique et touristique du pays, la responsabilité individuelle dans la lutte contre la propagation du virus a doublé, et a noté que les individus qui ont suivi trois instructions importantes, le port de masques, le maintien des règles d'hygiène personnelle, et le suivi de la distanciation sociale, ont rendu un grand service à la société et au secteur de la santé.

Al Hammadi a expliqué que le principe de l'éloignement physique ne signifie pas la divergence sociale, surtout à la lumière de la disponibilité de nombreux moyens de communication avancés dans le monde. Il a noté que l'application de la distanciation sociale est l'un des facteurs les plus importants qui a aidé le secteur de la santé dans le pays à ralentir la vitesse de propagation du virus.

Al-Hammadi a ajouté que la distance sociale et physique donne plus de temps aux scientifiques et aux experts travaillant dans le domaine de la médecine et des essais de vaccins pour trouver des solutions et réduit la charge du secteur de la santé et aide les travailleurs sur le terrain à suivre les cas d'urgence.

Al-Hammadi a souligné la nécessité de maintenir une distance d'au moins deux mètres, car la santé et le bien-être deviennent actuellement directement proportionnels à la distance de l'espacement physique, soulignant qu'en cas de toux ou d'éternuement d'une personne infectée, le risque d'infection est plus élevé pour ceux qui se trouvent à proximité.

M. Al-Hammadi a souligné que le faible nombre de cas montre que l'on parvient à rompre la fréquence de la propagation du virus, ce qui est obtenu grâce à l'engagement de toute la société.

Al-Hammadi a souligné la nécessité de procéder avec une extrême prudence autour des personnes âgées et de celles qui souffrent de maladies chroniques telles que le diabète, le cœur, les reins et le cancer, d'autant plus que certaines personnes peuvent être porteuses du virus sans symptômes et en avertissant que certains cas où les membres d'une famille étaient tous infectés étaient dus à la transmission des enfants aux parents.

Partant de ce principe, Al-Hammadi a souligné que le devoir individuel de chaque personne est de se protéger et de protéger sa famille, même si elle semble être en bonne santé et exempte du virus, et a averti que le virus Covid 19 n'est pas simple et peut être mortel pour certaines personnes.

En ce qui concerne les procédures d'ouverture des mosquées, Dr. Seif Al Dhahiri a révélé que la capacité des mosquées augmentera jusqu'à 50%, et que les fidèles devront toujours garder une distance (2 mètres) et suivre toutes les autres mesures préventives. Il a également annoncé que la période entre l'appel à la prière et les prières serait portée à dix minutes, sauf pour la prière du Maghrib, qui sera de 5 minutes. Ces décisions sont effectives à partir du 3 août 2020.

Al Dhaheri a déclaré qu'après avoir évalué la situation et coordonné avec les autorités concernées, il a été décidé que les prières de l'Eïd Al-Adha seraient menées dans les foyers et les takbeers diffusées par des moyens visuels et audio.

Il a également annoncé que le Conseil des Emirats pour la Fatwa Charéya, a recommandé que les dons et les sacrifices soient uniquement destinés à des causes caritatives officielles dans le pays.

M. Al Dhaheri a souligné la nécessité d'éviter les visites et les rassemblements familiaux, et de les remplacer par des moyens de communication électroniques ou des contacts téléphoniques, ainsi que de s'abstenir de distribuer les cadeaux et l'argent de l'Eïd aux enfants et aux particuliers à cette occasion, recommandant de recourir plutôt à des solutions électroniques.

M. Al Dhaheri a souligné qu'il faut éviter de rendre visite aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes atteintes de maladies chroniques qui sont les plus vulnérables au Covid-19 et ne pas leur permettre de quitter le domicile et éviter de sortir dans les lieux publics pour préserver leur santé et leur sécurité.

Al Dhaheri a annoncé le maintien de l'interdiction pour les travailleurs domestiques de rencontrer des personnes extérieures à leur domicile, et a rappelé la nécessité de leur fournir des équipements de protection au cas où ils auraient à traiter avec des personnes extérieures à leur domicile, comme pour recevoir des marchandises, des colis et autres.

Dr Seif Al Dhaheri a annoncé la nécessité pour tous les voyageurs de retour de présenter un résultat de test PCR provenant de laboratoires accrédités, en précisant que ces laboratoires peuvent être trouvés sur le site web screening.purehealth.ae, qui sera publié dans les canaux officiels.

M. Al Dhahiri a souligné la nécessité pour les transporteurs aériens de s'assurer que les personnes arrivant pour leur vol présentent un résultat de test négatif et de veiller à ce que le certificat de test soit délivré par des centres reconnus.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302857282

WAM/French