dimanche 20 septembre 2020 - 2:53:29 M

De hauts responsables de la santé d'Abou Dhabi font une seconde injection du vaccin inactivé COVID-19 alors que les essais cliniques aux EAU prennent de l'ampleur

  • كبار مسؤولي الصحة في أبوظبي يتلقون الجرعة الثانية من لقاح
  • كبار مسؤولي الصحة في أبوظبي يتلقون الجرعة الثانية من لقاح
  • كبار مسؤولي الصحة في أبوظبي يتلقون الجرعة الثانية من لقاح
  • كبار مسؤولي الصحة في أبوظبي يتلقون الجرعة الثانية من لقاح
  • كبار مسؤولي الصحة في أبوظبي يتلقون الجرعة الثانية من لقاح

ABOU DHABI, 5 août 2020 (WAM) -- Les plus hauts responsables de la santé d'Abou Dhabi, qui étaient les tout premiers volontaires, ont maintenant reçu la deuxième dose du vaccin inactivé COVID-19, alors que les essais cliniques de phase III de 4Humanity prennent de l'ampleur aux EAU.

Le président du ministère de la santé d'Abou Dhabi, Cheikh Abdallah ben Mohamed Al Hamed et le sous-secrétaire par intérim du ministère, Dr. Jamal Al Kaabi, ont été les deux premiers volontaires à recevoir des vaccins dans le cadre des essais qui ont officiellement débuté le 16 juillet.

Les deux fonctionnaires n'ont présenté aucun effet secondaire et ont démontré de fortes réactions immunitaires et des anticorps puissants aux essais jusqu'à présent, sous la supervision d'experts médicaux.

Les rapports intérimaires des deux officiels, qui respectent des protocoles de contrôle stricts, y compris des examens médicaux en face à face le troisième et le huitième jour après la première injection, et un suivi téléphonique le septième et le quatorzième jour, ont révélé que les deux premiers volontaires ont réagi très positivement jusqu'à présent.

Commentant la deuxième injection et sa signification pour les essais, Cheikh Abdallah ben Mohamed a déclaré : "Après avoir reçu la première dose du vaccin, nous n'avons ressenti aucun effet secondaire. Nous recevons maintenant la deuxième dose du vaccin. Ce qui est formidable, c'est que toute personne qui reçoit le vaccin sera libre de se déplacer dans le pays sans avoir besoin d'un test PCR".

Il a ajouté : "Pour conclure la phase de recherche scientifique, et pour progresser vers la mise sur le marché du vaccin, nous avons besoin d'environ 15 000 volontaires".

Dr. Al Kaabi a déclaré : "A ceux qui participent à cette étude expérimentale, nous disons : il n'y a pas lieu de s'inquiéter du tout. Vous faites partie de cet essai. Si le vaccin s'avère efficace et que son utilisation est approuvée, vous serez l'une des premières personnes à être vaccinée".

"Le centre de terrain de l'ADNEC est le plus grand de ce type au Moyen-Orient en termes d'essai clinique de troisième phase", a-t-il ajouté.

Les essais renforcent les capacités de recherche et de développement médical ici à Abou Dhabi, y compris la capacité locale de fabrication du vaccin. Le processus est mené conformément aux directives internationales stipulées par l'Organisation mondiale de la santé, l'OMS et la Food and Drug Administration des États-Unis.

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302860483

WAM/French