lundi 21 septembre 2020 - 12:43:03 P.

La Banque centrale des EAU décide de mesures supplémentaires dans le cadre du programme de soutien économique ciblé


ABOU DHABI, 8 août 2020 (WAM) - Le conseil d'administration de la Banque centrale des Émirats arabes unis (CBUAE), a décidé de mesures supplémentaires dans le cadre du programme de soutien économique ciblé (TESS), lancé initialement en mars 2020 pour renforcer encore la capacité du secteur bancaire pour soutenir l’économie.

Un communiqué de presse publié par la Banque a indiqué que ces mesures consistent à revoir les seuils existants de deux ratios prudentiels: le ratio de financement stable net (NSFR), et le ratio avances sur ressources stables (ASRR), en assouplissant temporairement les exigences relatives au position de liquidité des banques.

Cette étape vient comme une mesure supplémentaire encourageant les banques à renforcer la mise en œuvre du TESS et à aider leurs clients impactés à surmonter les répercussions de la pandémie COVID-19.

Les changements affectent le ratio de financement net stable qui est obligatoire pour les cinq plus grandes banques des Émirats arabes unis, et le ratio des avances sur ressources stables, qui s'applique à toutes les autres banques, y compris les succursales étrangères.

Le but de ces ratios est de garantir que les actifs à long terme sont financés par des ressources de financement stables. L'assouplissement du NSFR et de l'ASRR offrira aux banques une flexibilité accrue dans la gestion de leur bilan.

Le seuil obligatoire sera temporairement assoupli de 10 points de pourcentage pour les deux ratios. Pour le ratio NSFR, les banques seront autorisées à descendre en dessous du seuil de 100%, mais pas en dessous de 90%.

Pour le ratio ASRR, les banques seront autorisées à dépasser le seuil de 100%, mais pas au-dessus de 110%. Ces mesures seront en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021.

La CBUAE a également précisé qu'aux fins du calcul du NSFR et de l'ASRR, la facilité de financement à coût nul de la CBUAE dans le cadre du programme TESS devrait être traitée comme un financement stable avec une pondération de 50%, quelle que soit son échéance. Le poids détermine dans quelle mesure les sources de financement sont considérées comme stables, afin d'être éligibles au financement des actifs à long terme.

Commentant cette annonce, le gouverneur de la Banque centrale des Émirats arabes unis, Abdel Hamid M. Saïd, a déclaré: "L'assouplissement des deux ratios structurels de liquidité vise à faciliter davantage le flux de fonds des banques vers l'économie. Cette mesure soutiendra la mise en œuvre des mesures TESS déjà adoptées d'une valeur de 256 milliards AED. L'assouplissement temporaire du NSFR et de l'ASRR complètera les autres mesures prises par CBUAE dans le cadre du TESS pour atténuer l'impact de la pandémie de COVID-19 sur les entreprises privées, les petites et moyennes entreprises et les particuliers".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302860989

WAM/French