lundi 19 avril 2021 - 7:58:14 P.

La Chambre de Doubaï témoigne d'une augmentation des exportations de ses membres vers l'Afrique centrale et occidentale en janvier


DOUBAI, 1er mars 2021 (WAM) - La Chambre de commerce et d'industrie de Doubaï a révélé que les exportations de ses membres vers l'Afrique centrale et l'Afrique de l'Ouest avaient enregistré une hausse de 85% et 57%, respectivement, en janvier 2021, par rapport au même mois l'année précédente.

La valeur totale des exportations des entreprises membres ciblant le continent africain a atteint 2,9 milliards d'AED au cours du même mois, marquant une augmentation de 4,2 % en glissement annuel malgré les vents contraires économiques.

Les informations de la base de données des certificats d’origine (COO) de la Chambre montrent que la part de l’Afrique dans la valeur totale déclarée des exportations mondiales des membres de la Chambre de Doubaï était de 18% en janvier 2021, contre 16% le même mois l’année précédente.

La demande croissante de l'Afrique pour les produits des Emirats arabes unis (EAU) et l'infrastructure logistique de classe mondiale de Doubaï ont été des facteurs qui ont stimulé la croissance des exportations au cours des 12 derniers mois.

Les chiffres du COO ont révélé que l'Égypte représentait le pays le plus important d'Afrique du Nord pour les membres de la Chambre de Doubaï faisant du commerce avec l'Afrique, représentant 78 % des exportations ciblant cette sous-région particulière.

Le Soudan est en deuxième position avec une part de 11 % et l'Algérie en troisième avec 6 %. La Libye et le Maroc représentaient chacun 2 % de la part, tandis que la Tunisie arrivait au sixième rang avec une part de 1 %. En termes de croissance annuelle, l'Égypte et le Soudan occupaient une position de leader parmi les pays d'Afrique du Nord avec une croissance annuelle de 18% et 21% respectivement.

L’Afrique du Sud représente la part du lion des exportations des membres de la Chambre de Doubaï vers l’Afrique australe, les trois quarts des expéditions vers cette sous-région étant destinées au pays. Le Botswana représente encore 20 % des exportations, la faible valeur de base du pays en janvier 2020 lui permettant de réaliser une augmentation de près de trois fois d’une année sur l’autre.

Les données ont également révélé que les petites économies des cinq sous-régions d'Afrique augmentent leurs importations, une tendance soutenue par les politiques et stratégies récentes adoptées par de nombreux Africains pour accélérer le développement économique, ce qui crée de nombreuses nouvelles opportunités d'exportation pour les sociétés commerciales basées à Doubaï.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302914495

WAM/French