dimanche 22 mai 2022 - 5:10:37 M

L’ADNOC souhaite explorer le potentiel du marché de l'hydrogène avec les secteurs public et privé indiens


ABOU DHABI, 15 avril 2021 (WAM) – La Compagnie pétrolière nationale d'Abou Dhabi (ADNOC) souhaite explorer le marché de l'hydrogène avec les secteurs public et privé de l'Inde afin de soutenir la demande croissante d'énergie et le besoin de carburants plus propres de ce pays, selon le ministre de l'Industrie et des Technologies avancées et directeur général et PDG du groupe ADNOC, Dr. Sultan Ahmed Al Jaber.

S'exprimant lors d'une session ministérielle de haut niveau à l'occasion d'une table ronde virtuelle sur l'hydrogène organisée par le Forum de l'énergie en collaboration avec la Fédération de l'industrie pétrolière indienne et le ministère indien du pétrole et du gaz naturel, Dr. Al Jaber a renforcé les liens économiques étroits entre les EAU et l'Inde.

"L'Inde et les Émirats arabes unis entretiennent une relation très spéciale qui repose sur des liens bilatéraux profondément ancrés dans de nombreux secteurs.

Aujourd'hui, l'Inde est l'un de nos plus grands et plus importants partenaires commerciaux, notamment dans le domaine de l'énergie. Et comme la demande d'énergie de l'Inde augmente, nous sommes prêts à aider à répondre à cette demande en mettant la gamme complète de nos produits à la disposition du marché indien.

"Cependant, dans le même temps, nous reconnaissons que le monde, et l'Inde en particulier, ont besoin de plus d'énergie avec moins d'émissions. Et comme nous naviguons collectivement dans la transition énergétique mondiale, nous pensons que l'hydrogène offre une promesse et un potentiel en tant que carburant véritablement sans carbone. Bien que l'hydrogène n'en soit encore qu'à ses débuts, il pourrait changer la donne et offrir une réelle opportunité d'accélérer la transition énergétique au sens large. Une opportunité sur laquelle ADNOC et les EAU sont bien placés pour capitaliser", a déclaré Dr. Al Jaber, après les remarques du ministre indien du pétrole et du gaz naturel, Dharmendra Pradhan.

Il a noté qu'ADNOC produit actuellement environ 300 000 tonnes d'hydrogène par an dans le cadre de ses processus industriels actuels. Il s'est dit optimiste quant à la capacité de la société à devenir un acteur majeur sur le marché en développement de l'hydrogène bleu, grâce à son infrastructure existante et à ses capacités de captage et de stockage du carbone à l'échelle commerciale.

ADNOC explore également le potentiel de l'hydrogène vert par le biais de l'Abu Dhabi Hydrogen Alliance, récemment créée par ADNOC, Mubadala Investment Company et ADQ, a indiqué Dr. Al Jaber, car la société donne la priorité à l'hydrogène bleu.

Il a conclu en disant : "En travaillant ensemble, nous identifions des opportunités de marché international viables et développons une feuille de route pour créer un écosystème de l'hydrogène pour servir à la fois les EAU et le marché mondial. Cela dit, nous reconnaissons que la clé du développement de l'économie de l'hydrogène du futur sera d'aligner l'offre et la demande.

"C'est pourquoi nous travaillons actuellement avec des partenaires, des clients et d'autres parties intéressées afin de mettre en place les chaînes de valeur nécessaires pour amorcer le marché émergent de l'hydrogène."

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302927383

WAM/French