mardi 15 juin 2021 - 10:58:49 P.

Les efforts de protection de la propriété intellectuelle des douanes de Doubaï retirent les EAU de la liste de surveillance anti-contrefaçon américaine

  •  جافزا تقدم 75 ألف وجبة إفطار طيلة شهر رمضان المبارك 2
  • رفع اسم الإمارات من قائمة الرقابة الأمريكية لمكافحة التقليد والقرصنة
  • جمارك دبي تُنظم ملتقى الابتكار الدولي الثاني بالتعاون مع وزارة الاقتصاد
  • القنوات البديلة والتكنولوجيا الرقمية تسهم في تخفيض مراكز خدمة المتعاملين في جمارك دبي

DOUBAI, 5 mai 2021 (WAM) - Les contributions des douanes de Doubaï à la protection et à l'application des droits de propriété intellectuelle (PI) ont considérablement ouvert la voie à une nouvelle étape importante aux Emirats arabes unis (EAU).

Le Bureau du représentant commercial des États-Unis (USTR), une agence gouvernementale américaine, a publié une décision retirant les EAU de la liste de surveillance pour la protection et l'application de la propriété intellectuelle dans son rapport spécial annuel sur la protection de la propriété intellectuelle. Le rapport classe les EAU parmi les pays et partenaires commerciaux américains qui appliquent des mesures adéquates et efficaces pour protéger et faire respecter les droits de propriété intellectuelle conformément aux normes internationales relatives à la propriété intellectuelle et aux meilleures pratiques mondiales.

L'USTR a déclaré dans son dernier rapport sur la conformité mondiale en matière de propriété intellectuelle que les EAU avaient fait des progrès sur les préoccupations de longue date en matière d'application de la propriété intellectuelle, grâce à une série de mesures d'application de la propriété intellectuelle prises par plusieurs autorités locales et fédérales. Le rapport a souligné «les efforts accrus de la douane de Doubaï» et a salué le rôle clé qu'elle a joué dans l'application et la sensibilisation à la propriété intellectuelle à Doubaï, ce qui a entraîné le retrait des EAU de la liste de surveillance qui comprend les pays moins conformes à la protection des droits de propriété intellectuelle.

L'USTR est l'agence américaine chargée d'élaborer et de recommander la politique commerciale des États-Unis et de mener des négociations commerciales aux niveaux bilatéral et multilatéral. Il publie également des rapports annuels sur les questions liées au respect par les pays des réglementations et accords commerciaux internationaux, y compris la protection de la propriété intellectuelle.

Le PDG et président de DP World Group et président de Ports, Customs and Free Zone Corporation (PCFC), Sultane Ahmed ben Sulayem, a salué la décision du Bureau du représentant commercial des États-Unis de retirer les Émirats arabes unis de la liste de surveillance des pays qui sont moins conforme à la protection des droits de propriété intellectuelle. Il a souligné que la douane de Doubaï s'est engagée à mettre en œuvre toutes les obligations des EAU en vertu des règlements et accords commerciaux internationaux et attache une grande importance à l'application et à la protection des droits de propriété intellectuelle.

" Nous sommes heureux que les efforts de propriété intellectuelle des douanes de Doubaï aient contribué à cet accomplissement des Émirats arabes unis. Cela sous-tend les plans stratégiques visant à accroître la croissance du commerce extérieur, conformément aux directives de la direction avisée et en particulier à la vision de la feuille de route commerciale approuvée par le vice-président, premier ministre des Émirats arabes unis et gouverneur de Doubaï, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, qui présente un plan quinquennal pour augmenter le commerce extérieur de Doubaï à 2 000 milliards d'AED ", a déclaré le président du PCFC.

" La protection des droits de propriété intellectuelle est un avantage concurrentiel clé qui aide notre économie nationale à prospérer et à attirer davantage de commerce en offrant un environnement sûr aux entreprises et négociants internationaux, en protégeant leurs marques et leurs actifs commerciaux contre les dangers des produits contrefaits et piratés. La protection de la propriété intellectuelle est également précieux pour encourager la créativité et l'innovation, car il améliore considérablement la capacité des entreprises à générer des revenus et à tirer le meilleur parti de leurs nouveaux produits et créations mis sur le marché ".

Ben Sulayem a réaffirmé que les douanes de Doubaï, en pleine coopération avec les États-Unis et d'autres organismes diplomatiques étrangers, se sont activement engagées dans la lutte contre le commerce illicite de contrefaçons. Nos centres douaniers travaillent en tandem avec le département des DPI et toutes les parties prenantes concernées et les agences frontalières pour faire appliquer les lois sur la propriété intellectuelle et garantir les droits des propriétaires de marques en veillant à ce que toute marchandise portant atteinte aux DPI détectée soit saisie et empêchée d'entrer sur les marchés locaux.

" Les douanes de Doubaï sont depuis longtemps résolument engagées dans la protection des droits de propriété intellectuelle. En 2005, nous avons créé le département DPI, le premier du genre au niveau des autorités douanières du Moyen-Orient, dans le but d'optimiser la coordination entre les différentes unités douanières et centres dans le domaine de l'application et de la protection des droits de propriété intellectuelle ", a déclaré le directeur général des douanes de Doubaï, Ahmed Mahboub Musabih.

«Nous améliorons constamment nos performances dans ce domaine grâce à une coopération renforcée avec les organes diplomatiques et les propriétaires de marques pour leur permettre de protéger leurs marques contre la concurrence déloyale des produits contrefaits», a expliqué Musabih.

Au premier trimestre 2021, les douanes de Doubaï ont résolu 81 litiges en matière de propriété intellectuelle, d'une valeur estimée à 11,3 millions de dirhams, et recyclé 510 000 articles contrefaits pour 26 marques internationales. En 2020, 255 litiges d'une valeur estimée à 62,2 millions de dirhams ont été résolus et 161800 articles contrefaits pour 60 marques ont été recyclés.

L'année dernière, les douanes de Doubaï ont organisé 10 ateliers pour présenter de nouvelles façons de distinguer les produits contrefaits et authentiques avec la participation de 309 employés, et au premier trimestre 2021, deux ateliers ont été organisés pour 68 participants.

Musabih a ajouté: "Sensibiliser aux dangers des produits contrefaits est une priorité. Nous impliquons tous les segments de la société, y compris les jeunes générations, à travers un certain nombre d'activités et d'initiatives pour transmettre et promouvoir cette culture de protection de la propriété intellectuelle".

Les douanes de Doubaï ont organisé 12 activités de sensibilisation à la propriété intellectuelle au premier trimestre 2021 qui ont ciblé 1 394 agents des douanes et étudiants. En 2020, 46 activités de sensibilisation ont été menées au profit de 2358 participants.

De son côté, le directeur du département DPI, Youssef Ozair Moubarak, a souligné que les équipes des douanes de Doubaï sont en communication constante avec les missions diplomatiques américaines et étrangères pour comprendre leurs besoins et exigences en matière de protection et d'application des droits de propriété intellectuelle afin de garantir les intérêts commerciaux de leurs confrères entreprises nationales. "En tant que tel, nous tenons à nous coordonner avec les propriétaires de marques et les titulaires de droits pour dissuader toute tentative de contrebande de produits contrefaits portant atteinte à leurs droits de propriété intellectuelle conformément aux réglementations internationales pertinentes".

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302932753

WAM/French