Sharif Al Olama : Les EAU progressent dans la mise en œuvre des plans pour l'hydrogène vert

Sharif Al Olama : Les EAU progressent dans la mise en œuvre des plans pour l'hydrogène vert

ABOU DHABI, 1er juin 2021 (WAM) – Le sous-secrétaire du ministère de l'énergie et des infrastructures pour les affaires énergétiques et pétrolières, Sharif Al Olama, a déclaré que les EAU progressent dans la mise en œuvre de leurs plans relatifs à l'hydrogène, ainsi que dans leurs collaborations avec des partenaires internationaux pour parvenir à un mix énergétique équilibré, conformément à leurs engagements en matière de préservation de l'environnement.

Dans le cadre de sa participation, en tant que représentant des Emirats arabes unis, à une table ronde virtuelle avec Hambourg sur l'hydrogène vert, M. Al Olama a souligné que les efforts des Emirats arabes unis ont dépassé leurs frontières pour inclure plus de 30 pays, que les Emirats ont soutenus en fournissant des sources d'énergie propres avec une capacité de production totale de plus de 10 gigawatts, ainsi qu'en investissant plus de 20 milliards de dollars américains.

L'hydrogène est devenu la future source d'énergie de la prochaine génération, grâce aux efforts mondiaux visant à l'adopter comme source d'énergie, a-t-il ajouté, notant que la période à venir sera axée sur la réduction du coût de l'hydrogène, la limitation des émissions de carbone résultant de sa production et l'amélioration de la sécurité pour faciliter son utilisation mondiale comme source d'énergie.

Al Olama a expliqué que, selon les stratégies en matière d'hydrogène de neuf pays, la demande totale d'hydrogène atteindra 330 à 380 térawatts par heure d'ici 2030, et 870 à 1 600 térawatts par heure en 2050.

"Aux Emirats arabes unis, nous sommes ouverts à toutes les sources d'énergie qui s'alignent sur nos ressources naturelles et nos infrastructures, et désireux de diversifier nos sources d'énergie et de maintenir l'équilibre entre toutes les sources d'énergie, afin de soutenir le développement durable et l'économie verte des Emirats."

"Dans ce contexte, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rachid Al Maktoum, vice-président, premier ministre et dirigeant de Doubaï, a lancé la première stratégie énergétique nationale 2050 des EAU, qui vise à augmenter l'efficacité de la consommation des particuliers et des entreprises de 40 %, et à porter à 50 % la contribution des énergies propres dans le mix énergétique total, soulignant ainsi les efforts des EAU pour atteindre la durabilité énergétique et l'équilibre entre les besoins économiques et les objectifs environnementaux", a-t-il ajouté.

Al Olama a également souligné la volonté du ministère de l'énergie et de l'infrastructure d'échanger des connaissances en établissant des partenariats internationaux, notamment le partenariat énergétique entre les Emirats et l'Allemagne, notant que les EAU ont récemment rejoint l'Abu Dhabi Hydrogen Alliance établie par Mubadala, l’Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) et l’Abu Dhabi Holding Company (ADQ).

Traduit par : Gihane Fawzi.

http://wam.ae/en/details/1395302939684