jeudi 02 décembre 2021 - 8:02:42 M

Les EAU déploient un programme de compétitivité émirati de 24 milliards d'AED dans le secteur privé

  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
  • رئيس الدولة يوجه بتخصيص 24 مليار درهم لاستيعاب 75 ألف مواطن في القطاع الخاص خلال السنوات الخمس المقبلة
vidéo photos

ABOU DHABI, 12 septembre 2021 (WAM) - Les Émirats arabes unis (EAU) ont dévoilé aujourd'hui un vaste programme de réformes et d'incitations financières pour générer de nouvelles opportunités dans le secteur privé pour les Emiratis jeunes et expérimentés, avec un investissement de 24 milliards d'AED pour créer 75 000 nouveaux emplois dans le secteur privé pour les Emiratis.

Les nouvelles annonces comprennent des subventions pour les étudiants et les nouveaux diplômés pour occuper des postes dans le secteur privé, un fonds de développement des entreprises pour diplômés d'un milliard d'AED, une nouvelle allocation pour enfants et une allocation de chômage du secteur privé soutenue par le gouvernement, ainsi que des programmes d'interruption de carrière et de retraite anticipée pour les employés du gouvernement fédéral qui démarrent de nouvelles entreprises.

"Une vie décente pour nos citoyens, leurs enfants et les générations à venir reste notre plus grande priorité", a déclaré le président Son Altesse Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane en ajoutant que travailler avec le secteur privé pour améliorer les perspectives de carrière est le moyen de garantir que ces opportunités perdurent pour les décennies à venir".

Annonçant les nouvelles initiatives, le vice-président, premier ministre et gouverneur de Doubaï, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Rached Al Maktoum, a déclaré : "Alors que nous célébrons notre cinquantième anniversaire en tant que nation, nous passons de la construction d'infrastructures nationales de classe mondiale à la création de brillants sources de valeur et de capital humain. Nos employés sont notre fierté et notre avenir et nous investissons pour construire les idées et les aspirations de nos jeunes afin de créer de nouveaux avenirs dans notre économie prospère des affaires, du commerce et du savoir".

Le programme sera géré par le nouveau Conseil émirati pour la compétitivité des talents, un organe présidé par le vice-premier ministre et ministre des Affaires présidentielles, Son Altesse Royale Cheikh Mansour ben Zayed Al Nahyane, dans le but de nouer des partenariats avec le secteur privé pour créer 75 000 nouveaux emplois pour les Émirats.

Les initiatives comprennent le programme de soutien salarial émirati, une aide salariale d'un an pouvant atteindre 8 000 d'AED par mois versée aux Emiratis pour inciter au recrutement et à la formation de diplômés dans des entreprises du secteur privé. Une assistance mensuelle pouvant aller jusqu'à 5 000 d'AED sera versée pendant 5 ans au maximum. Les deux ensembles de régimes de soutien salarial sont soumis à certaines conditions et sont basés sur une fourchette de salaires cibles définis.

Le programme Merit offre un complément mensuel de 5 000 d'AED aux travailleurs émiratis dans des domaines spécialisés, notamment les infirmières, les comptables et les auditeurs financiers, les avocats commerciaux, les analystes financiers et les codeurs ; le programme de retraite fournit une contribution subventionnée de cinq ans payée par le gouvernement au nom de l'entreprise contre le coût des plans de retraite pour le personnel émirati et un soutien complet pour la contribution des émiratis au cours des cinq premières années de leur emploi.

Le prince héritier d'Abou Dhabi et commandant suprême adjoint des forces armées des Émirats arabes unis, Son Altesse Cheikh Mohamed ben Zayed Al Nahyane, a déclaré : « L'autonomisation de notre peuple est au cœur de nos plans pour l'avenir ». Il a noté que le programme gouvernemental vise à renforcer la participation de talents émiratis hautement qualifiés dans le secteur privé, qui joue un rôle central dans le développement des Émirats arabes unis vers l'avenir.

Cheikh Mohamed a ajouté : "Nous croyons en la détermination de nos citoyens à construire l'économie la plus compétitive de la région".

Les entreprises du secteur privé seront en mesure de renforcer la contribution des Émirats à leur main-d'œuvre au fil du temps. Axé sur le placement des Emiratis dans le secteur privé, l'effort commencera avec un objectif de 2 % d'Emiratis dans des rôles qualifiés, augmentant à une échelle de 10 % de contribution d'Emirati au cours des 5 prochaines années.

Les programmes de formation et de développement professionnels comprennent le programme Talent, un investissement de 1,25 milliard d'AED dans le développement de compétences professionnelles spécialisées pour les Emiratis, avec des certifications internationalement reconnues en gestion immobilière, comptabilité et gestion d'entreprise et le programme Apprentice, une initiative de formation à l'embauche pour construire une formation professionnelle pour les Emiratis dans des entreprises privées et semi-privées avec une gamme de récompenses financières dans un certain nombre de secteurs d'activité.

Un fonds d'études supérieures d'un milliard d'AED sera consacré à l'octroi de microcrédits aux étudiants universitaires de dernière année et aux nouveaux diplômés afin de les aider à explorer de nouvelles entreprises en démarrage. Le programme sera mis en œuvre en collaboration avec les universités des Émirats arabes unis.

Le programme national de soins de santé est un programme de subventions éducatives qui vise le développement de 10 000 travailleurs de la santé émiratis au cours des 5 prochaines années, en déployant un programme d'assistants médicaux diplômés, un diplôme supérieur en médecine d'urgence et une licence en sciences infirmières. Le programme est soutenu et dirigé par le Fatima College of Health Sciences et le Centre d'Abou Dhabi pour l'enseignement et la formation techniques et professionnels (ACTVET).

Parallèlement aux programmes d'incitation, le Conseil lancera également deux nouvelles initiatives importantes de soutien financier pour les Emiratis : le régime d'allocations familiales du secteur privé et une nouvelle allocation de chômage pour les Emiratis dans le secteur privé. Le programme d'allocations familiales du secteur privé, la première allocation de garde d'enfants aux Emirats, est une subvention mensuelle accordée au personnel émirati travaillant dans le secteur privé jusqu'à 800 d'AED par enfant jusqu'à un maximum de 3 200 d'AED par mois pour aider aux frais de garde d'enfants jusqu'à l'âge de 21 ans. Un nouveau régime soutiendra les allocations de chômage à verser aux Emiratis travaillant dans le secteur privé qui perdent leur emploi en raison de circonstances indépendantes de leur volonté, leur donnant un délai de 6 mois pour trouver un autre emploi.

Deux nouveaux programmes visent à encourager les Emiratis ayant une carrière établie au sein du gouvernement fédéral à rejoindre le secteur privé. L'initiative Startup Break débutera en 2022 et offrira une interruption de carrière subventionnée aux Emiratis occupant des postes au gouvernement fédéral pour démarrer une entreprise d'une durée comprise entre 6 et 12 mois, couvrant 50 % du salaire de l'employé. En outre, un programme de retraite anticipée permettra aux Emiratis occupant des postes au sein du gouvernement fédéral d'explorer de nouvelles opportunités commerciales et de prendre une retraite anticipée pour démarrer une nouvelle entreprise dans le secteur privé tout en conservant leurs droits à pension complets.

Alternativement, ils peuvent choisir de recevoir un paiement forfaitaire de poignée de main en or. Les deux programmes seront ouverts à un nombre limité de salariés chaque année avec l'approbation de l'employeur.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302969095

WAM/French