dimanche 22 mai 2022 - 6:30:42 M

Les principaux experts en communication de l'IGCF 2021 soulignent l'importance de la collaboration avec les sciences du comportement et l'analyse de données

  • 5 (1).jpg
  • 1 (1).jpg
  • 2 (1).jpg
  • 3 (1).jpg
  • 4 (1).jpg

CHARJAH, 26 septembre 2021 (WAM) - Des experts de premier plan dans le domaine de la communication ont souligné l'importance de maintenir une collaboration continue dans les domaines essentiels de la science du comportement et de l'analyse de données lors d'une table ronde qui s'est tenue aujourd'hui le premier jour du 10e Forum international sur la communication gouvernementale (IGCF 2021).

La session, intitulée « L'efficacité des messages de communication : une collaboration interdisciplinaire impliquant la science du comportement et l'analyse de données », a réuni de hauts fonctionnaires et des représentants du secteur privé.

Les membres du panel qui ont partagé leurs idées clés et les perspectives de l'industrie sur le sujet comprenaient le ministre bahreïni des Affaires de l'information, Ali ben Mohamed Al Rumaihi ; le directeur général, équipe d'analyse comportementale, David Halpern ; le président du Bureau des médias du gouvernement des Émirats arabes unis, Saïd Al Eter ; et le directeur général de l'Agence de presse des Emirats (WAM), Mohamed Jalal Al Rayssi. La session était animée par l'écrivain, romancier et professionnel des médias saoudien, Badriya Al Bechr.

Les membres du panel distingué ont proposé un moyen stratégique d'intégrer les nouvelles sciences dans divers départements de communication existants, y compris la création et la mise en œuvre d'un cadre conçu pour répondre aux besoins des départements de communication actuels et futurs du gouvernement, qui à leur tour, peuvent jouer un rôle clé dans le mouvement pour obtenir un niveau efficace de communication publique.

Al Rumaihi a déclaré: "Les gouvernements arabes d'aujourd'hui sont devenus plus conscients et plus compréhensifs de ce qui se passe. Nous devons être en phase avec notre temps et l'utilisation des plateformes de médias sociaux a contribué à susciter cette prise de conscience, en particulier dans la lutte contre le coronavirus ( COVID-19). Nous ne devrions pas avoir peur des médias sociaux, mais plutôt pouvoir les utiliser pour atteindre les gens. En fin de compte, seule la vérité prévaudra".

S'exprimant à cette occasion, PDG de Behavioral Insights Team, David Halpern, a présenté le cadre EAST au public : "Nous sommes tous affectés par le temps. La solution ici réside dans la capture du message dans un format plus concis. De nos jours, les gens ont beaucoup de choses en tête, et nous n'avons qu'un seul instant pour transmettre notre message".

Al Eter a souligné que "80 % des personnes d'aujourd'hui obtiennent leurs nouvelles et mises à jour des plateformes de médias sociaux. Cela montre à quel point il est important et pertinent pour faciliter la diffusion de l'information. Le rôle du gouvernement est alors de promouvoir la sensibilisation - en utilisant le moyen le plus efficace. Cependant, nous devrions nous tourner vers l'utilisation de groupes de discussion pour comprendre l'impact de ces messages, car tout sur les médias sociaux ne représente pas notre communauté".

Pour sa part, Mohamed Jalal Al Rayssi a fait valoir que « les Émirats arabes unis ont mis en œuvre une stratégie unique pour faire face au défi COVID-19. Nous avons utilisé une approche à trois volets qui a largement utilisé la transparence, la sensibilisation et la fourniture d'un soutien continu. L'objectif opérationnel clé était de s'assurer que le gouvernement fournit de l'aide et de l'assistance à tout le monde à tout moment ».

Les participants ont salué la session car elle s'est avérée à la fois opportune et stratégique, visant à résoudre le défi d'assurer une communication efficace avec le public. Les membres du panel ont expliqué que la nécessité de collaborer est provoquée par la distorsion causée par l'évolution rapide des outils de communication modernes. Pour résoudre ce problème, les experts en communication publique devraient développer une compréhension approfondie de la psychologie et de la mentalité individuelles, procéder à un examen approfondi des données et étudier les modèles de communication, a recommandé le panel.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302973917

WAM/French