mardi 06 décembre 2022 - 5:20:00 P.

Une hausse de 117% du commerce entre les EAU et Israël au premier semestre 2022 : Amir Hayek

  • amir hayek, the israeli ambassador to the uae (4) (large) - copy
  • amir hayek, the israeli ambassador to the uae (3) (large) - copy
vidéo photos

ABU DHABI, 7 septembre, 2022 (WAM) -- Le commerce entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU) a augmenté de 117% au cours du premier semestre 2022 par rapport à la même période l'année dernière, a déclaré un haut diplomate israélien à l'agence de presse des Emirats (WAM), prédisant que les EAU seront parmi les dix premiers partenaires commerciaux d'Israël dans les deux-trois prochaines années.

L'ambassadeur israélien aux EAU, Amir Hayek, a également déclaré que les EAU peuvent être un important moteur de croissance pour les industries israéliennes en raison de l'infrastructure d'innovation et des ingrédients essentiels pour les affaires que les Émirats offrent.

Le commerce bilatéral d'une valeur de 560 millions de dollars [2,06 milliards d'AED] au cours des six premiers mois de 2021 est passé à 1,214 milliard de dollars [4,46 milliards d'AED] au cours du premier semestre de 2022, soit une augmentation de 117 %, a-t-il révélé dans une interview exclusive accordée à WAM à l'ambassade d'Israël à Abou Dhabi, à l'occasion du deuxième anniversaire des accords d'Abraham signés en septembre 2020 établissant les relations diplomatiques entre Israël et les EAU.

Les échanges commerciaux des sept premiers mois de 2022 dépassent le chiffre de 2021.

"Le commerce bilatéral au cours des sept premiers mois de 2022 à hauteur de 1,407 milliard de dollars a déjà dépassé le commerce de 1,221 milliard de dollars pendant toute l'année 2021", a déclaré l'Ambassadeur.

"Il s'agit donc d'un chiffre énorme. Cela place les EAU au 19e rang des pays avec lesquels Israël fait des affaires. D'ici la fin de l'année, le rang des EAU se situera entre 15 et 16. Et je pense que dans les 2 ou 3 prochaines années, nous verrons les EAU dans le top 10 des pays avec lesquels Israël fait du commerce", a prédit le diplomate, en disant "ce qui est magnifique".

Selon le ministère de l'économie des EAU, de septembre 2020 à mars 2022, le commerce non pétrolier entre les EAU et Israël a dépassé les 2,5 milliards de dollars, tandis qu'il a atteint 1,06 milliard de dollars au cours des trois premiers mois de 2022 - soit cinq fois le total de la même période en 2021.

Cinq facteurs font des EAU un moteur de croissance pour les industries israéliennes "Je dis à mes amis israéliens que les EAU peuvent être un important moteur de croissance pour l'économie et l'industrie israéliennes. Nous avons cinq raisons pour cela", a souligné M. Hayek.

"Premièrement, les EAU disposent d'une infrastructure d'innovation qui peut s'adapter à la nôtre, et ensemble, un plus un peuvent faire onze [1+1=11]. Deuxièmement, ils peuvent trouver ici des capitaux de toute nature. S'ils cherchent des partenaires, parfois ils n'en cherchent pas, mais s'ils en cherchent, c'est ici qu'ils peuvent les trouver. Si vous avez une bonne entreprise, vous pouvez trouver ici le bon partenaire et le bon investissement", a-t-il expliqué.

Troisièmement, les entreprises peuvent trouver ici des personnes de toutes sortes, des charpentiers aux ingénieurs en machines et en logiciels, a souligné l'envoyé.

"Et si vous ne pouvez pas les trouver ici, il est facile de les faire venir", a-t-il suivi.

La quatrième raison est la disponibilité des matières premières. Les EAU sont un centre de commerce mondial qui offre des matériaux à un prix équitable, a déclaré l'Ambassadeur.

Le cinquième facteur est l'accès à de nouveaux marchés. "Ces cinq ingrédients combinés, vous ne pouvez les trouver qu'ici. Par conséquent, je pense que les EAU seront un moteur de croissance pour l'économie et les industries israéliennes, et les relations entre les deux pays", a souligné M. Hayek.

CEPA avec les EAU - la négociation la plus rapide d'Israël L'ambassadeur a déclaré que l'accord de partenariat économique global (CEPA) signé avec les Émirats arabes unis le 31 mai 2022, après des négociations qui ont duré six mois, a été "la négociation la plus rapide menée par Israël" pour tout accord de libre-échange similaire avec d'autres pays. "Parce que nous avions d'excellents partenaires du côté émirati", a-t-il ajouté.

Le CEPA entrera en vigueur dans les prochains mois. "Mais vous savez, l'économie est une question d'attentes. Ainsi, lorsque les hommes d'affaires voient et entendent parler du CEPA, ils souhaitent coopérer car ils voient et comprennent qu'il existe une base solide d'accords qui peuvent soutenir leurs efforts en matière de coopération économique", a-t-il souligné.

Selon le ministère de l'économie des Émirats arabes unis, le CEPA entre les Émirats et Israël devrait permettre de faire progresser le commerce bilatéral de plus de 10 milliards de dollars d'ici cinq ans et d'ajouter 1,9 milliard de dollars au PIB des Émirats au cours de la même période.

Les exportations totales des EAU devraient augmenter de 0,5 % d'ici 2030.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395303081319

WAM/French