dimanche 29 janvier 2023 - 9:04:25 P.

L'EAD et la FAO unissent leurs efforts pour relancer l'industrie perlière à Abou Dhabi


ABOU DHABI, 28 novembre 2022 (WAM) -- L'Agence pour l'environnement d'Abou Dhabi (EAD) s'est associée à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans le cadre d'un effort conjoint visant à faire raviver le patrimoine et les traditions de l'industrie perlière de l'émirat. Le projet "Perles d'Abou Dhabi" consiste à cultiver de manière durable des perles de haute qualité dans les eaux chaudes du golfe Arabe.

Le projet s'inscrit dans le cadre d'une collaboration plus large entre la FAO et le ministère du Changement climatique et de l'Environnement des EAU (MOCCAE) qui se concentre sur l'introduction de l'aquaculture durable et la construction d'un secteur qui crée des emplois, protège l'environnement et soutient les moyens de subsistance à long terme.

En 2019, l'EAD a lancé la politique d'aquaculture durable pour Abou Dhabi, qui vise à promouvoir la croissance du secteur de l'aquaculture de l'émirat et à accroître sa compétitivité afin d'atténuer les pressions sur les pêcheries locales surexploitées. La FAO est un partenaire principal du projet et soutient et développe la recherche liée à l'aquaculture.

Le projet de perles d'Abou Dhabi a été créé en 2007 et s'est fixé un objectif ambitieux : cultiver environ 80 000 huîtres, produisant chaque année environ 20 000 perles de haute qualité et durables dans les eaux de l'émirat.

Grâce à ce projet, l'EAD cherche à fournir une plateforme d'éducation et de sensibilisation à la culture durable des huîtres en organisant des visites pour les élèves des écoles et des universités, les agences et institutions gouvernementales et les délégations étrangères.

Dans le cadre de la coopération existante entre la FAO et l'EAD, les deux parties cherchent à faire la lumière sur les techniques de perliculture tout en les promouvant comme un modèle clé d'aquaculture durable qui offre de nombreux avantages environnementaux, sociaux et économiques. Le partenariat comprend le partage des connaissances, la fourniture d'un soutien technique et l'organisation d'ateliers techniques sur l'aquaculture.

L'Agence et la FAO travaillent également en étroite collaboration pour mettre en avant les efforts de l'EAD dans le domaine de la perliculture comme un exemple mondial d'aquaculture durable réussie.

L'Agence pour l'environnement est également un partenaire clé de la FAO grâce à son travail de pionnier dans les domaines de la pêche et de l'aquaculture, qui sont des secteurs clés pour l'organisation des Nations unies. En réunissant l'expertise mondiale et locale, le partenariat entre l'EAD et la FAO contribuera à soutenir et à développer le secteur de l'aquaculture dans l'émirat.

Avec le soutien technique de la FAO, les EAU investissent dans les technologies modernes pour développer un secteur aquacole durable et économiquement viable qui préservera les stocks de poissons du pays et renforcera sa sécurité alimentaire. Ce secteur associe également l'héritage culturel traditionnel de la plongée perlière aux techniques modernes.
Le directeur exécutif de la biodiversité terrestre et marine d'EAD, Ahmed Al Hashemi, a déclaré : "La plongée perlière était autrefois une profession risquée qui fournissait un emploi saisonnier et une opportunité de richesse et de prospérité. Elle n'a jamais été un simple commerce ou un moyen de subsistance, mais un système social entièrement intégré qui a nourri un riche patrimoine de traditions. À l'EAD, nous cherchons constamment à protéger notre patrimoine national tout en préservant l'environnement. Le développement de pratiques durables dans le domaine de l'aquaculture est le moteur de nos efforts, soutenus par notre coopération fructueuse avec la FAO."

Le fonctionnaire principal de la FAO chargé de l'aquaculture et de la pêche au Bureau de la FAO à Abou Dhabi, Lionel Dabbadie, a déclaré : "Le projet d'huître perlière conçu et mis en œuvre par EAD ne fournit pas seulement une source de revenus aux jeunes entrepreneurs émiratis, mais il contribue également à la conservation de la biodiversité et à la protection de l'écosystème, conformément aux objectifs de la Transformation bleue que la FAO promeut. En s'associant à l'EAD, la FAO se réjouit de développer une aquaculture durable et de contribuer à la réalisation de l'objectif des Émirats arabes unis de devenir un pôle mondial de sécurité alimentaire axé sur l'innovation d'ici 2051."

Depuis sa création, le projet a contribué à faire raviver le patrimoine du secteur et à préserver les huîtres et les perles locales en participant à des événements locaux et internationaux. Des projets conjoints avec des établissements d'enseignement ont également été lancés, ainsi qu'un volet technique visant à créer des modèles de bijoux à partir de perles de culture.

wam français

http://wam.ae/en/details/1395303106264

Katia