Les paris de Dubaï sur l'avenir sont "bancables", selon des experts et des entrepreneurs de l'économie numérique

DUBAI, 23 mars 2023 (WAM) - Le Fonds du futur district de Dubaï (Dubai Future District Fund) (DFDF) a organisé aujourd'hui sa première assemblée générale annuelle pour discuter du rôle de plus en plus important de la technologie dans l'économie de Dubaï. Il s'est tenu sous le patronage du prince héritier, président du conseil exécutif de Dubaï et président du conseil d'administration de la Dubai Future Foundation (DFF), Son Altesse Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rached Al Maktoum.

Le PDG de DFF, Khalfan Belhoul, a prononcé un discours liminaire qui a souligné l'importance de simuler l'écosystème d'innovation de Dubaï pour renforcer son économie numérique en plein essor.

"Notre rôle est de catalyser l'écosystème de l'innovation à Dubaï", a-t-il déclaré en ajoutant : "Cela signifie que nous examinons la création d'emplois et essayons de combler les lacunes. Notre rôle est de générer des retours financiers et de travailler en partenariat avec différents secteurs".

Alors que la valeur transactionnelle des paiements numériques mondiaux devrait atteindre 11 300 milliards de dollars en 2026 et que le marché du métaverse devrait atteindre 5 000 milliards de dollars d'ici 2030, il a déclaré que la technologie continuerait de jouer un rôle de plus en plus important à Dubaï.

"Miser sur l'économie numérique et la quatrième révolution industrielle est quelque chose qui doit se produire", a-t-il déclaré. "Son Altesse Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rached Al Maktoum a insisté pour que nous poursuivions cette réflexion et continuions à investir dans l'économie numérique et la quatrième révolution industrielle", a-t-il indiqué.

Le Chief Strategy Innovation & Ventures Officer (DIFC), Christian Kunz, et le Managing Partner chez Wamda Capital et Fondateur d'Aramex, Fadi Ghandour, ont pris part à la première table ronde intitulée "Renforcer l'économie locale", au cours de laquelle ils ont affirmé que les annonces et les investissements de Dubaï dans le futur sont "bancable." Ils ont été rejoints par le directeur des investissements (DFDF), Amer Fatayer, et le PDG, Dubai Corporation for Consumer Protection and Fair Trade, Mohammed Shael Alsaadi.

"Avec la baisse du nombre total de travailleurs de la construction et l'augmentation des professionnels liés à la technologie à Dubaï, l'émirat devient clairement une économie plus numérique, diversifiée et axée sur la connaissance", ont-ils convenu.

Mais alors que l'économie a évolué, davantage de dialogue entre les investisseurs en capital-risque, les gouvernements et les startups est nécessaire pour stimuler la croissance. "Un environnement réglementaire qui permet aux startups de démarrer avec un minimum de friction est nécessaire, en particulier pour stimuler les entrepreneurs fintech", ont-ils déclaré.

Aperçu du Fonds du futur district de Dubaï
Le PDG de DFCF, Charif El-Badawi, a déclaré lors de son discours : "Le Dubai Future District Fund s'efforce de transformer Dubaï en un centre d'affaires mondial et une économie future en investissant dans des startups technologiques innovantes et durables, en attirant des talents spécialisés internationaux, en créant des emplois tout en générant parallèlement des rendements pour les actionnaires.

Il a expliqué comment DF2, le premier fonds de capital-risque à feuilles persistantes de la région, vise à atteindre 500 millions de dollars d'actifs sous gestion (AUM) d'ici 2023 et à ajouter 500 millions de dollars supplémentaires d'ici 2024 pour atteindre 1 milliard de dollars d'AUM.

"Nous nous concentrons sur le déblocage des secteurs à haute productivité par le biais d'entreprises innovantes en mettant l'accent sur les startups régionales à fort impact créant des emplois basés sur le savoir", a-t-il déclaré. « Nous tirerons parti de l'histoire de la croissance de Dubaï et accéderons à des investissements dans la région pour renforcer notre trajectoire de croissance. Nous nous concentrerons sur l'avenir de la finance, l'avenir de l'économie et l'écosystème du capital privé.

Accélérer l'innovation technologique
La réunion comprenait une table ronde sur le carburant de l'innovation technologique à Dubaï. La Head of Private Equity Europe, Asia and Secondaries chez Emirates Investment Authority a rejoint Sarah Al Saleh, Investment Partner chez Outliers Venture Capital ; Mahmoud Adi, associé fondateur chez Shurooq Partners ; et Mohammad AlBlooshi, responsable du DIFC Innovation Hub & FinTech Hive.

En tant que marché financier en développement, les experts ont souligné que Dubaï avait l'occasion de tirer les leçons de l'effondrement de la Silicon Valley Bank et de la crise de confiance dans le Credit Suisse pour explorer des solutions pour la stabilité financière à long terme.

Malgré la volatilité mondiale et la «peur» du marché, ils ont déclaré que le financement serait toujours disponible pour les grandes entreprises qui construisent un bon produit. Ils ont également suggéré que les entreprises en démarrage devraient utiliser l'intelligence artificielle pour amener la recherche, le développement et les tests à «l'hyper vitesse».

Financer l'avenir
Ancré par la Fondation du Futur de Dubaï (Dubai Future Foundation) (DFF) et le Dubai International Financial Centre (DIFC), le DFDF a été lancé par le Securities and Exchange Higher Committee en 2021 et vise à soutenir des idées et des projets innovants et à développer de nouvelles solutions, produits et services à partir de Dubaï.

Il se concentre sur les technologies émergentes telles que l'intelligence artificielle, la robotique, l'analyse de données, le cloud computing, l'Internet des objets, la réalité augmentée, les réseaux de communication de cinquième génération, la cybersécurité et la technologie blockchain.

Il offre une variété de facilités de financement et d'investissement pour les entreprises technologiques émergentes à Dubaï et dans la région. Il vise à accompagner leur croissance et leur expansion sur de nouveaux marchés, à investir dans des portefeuilles locaux et régionaux, à attirer des fonds de capital investissement et à accroître la contribution des entreprises de la future économie.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

https://wam.ae/en/details/1395303141953